Les expositions de l’automne : à vos agendas !

Comme un rituel de rentrée, passons en revue la programmation culturelle de l’automne chez nos institutions partenaires. Rêver, s’inspirer… et sublimer votre évènement !

Sommaire

MUSÉE D’ART MODERNE DE PARIS – Nicolas de Staël

Du 15 septembre 2023 au 15 janvier 2024

Nicolas de Staël, Le Parc des Princes, 1952, Photo
Courtesy Christie’s

Cette grande rétrospective du Musée d’Art Moderne de Paris consacrée à Nicolas de Staël (1914-1955) est la première en France depuis vingt ans. 
A côté des tableaux les plus connus de l’artiste, cette exposition propose un nouveau regard sur son travail, en présentant une riche sélection d’œuvres rarement, sinon jamais, montrées au public. Elle montre un peintre au travail, que ce soit face au paysage ou dans le silence de son atelier. Indifférent aux modes comme aux querelles de son temps, l’artiste reste fasciné par les spectacles du monde, qu’il se confronte à la mer, à un match de football ou un fruit posé sur une table. 

Depuis ses toiles sombres et texturées des années 1940 jusqu’à ses tableaux lumineux peints avant son suicide, en 1955, la rétrospective présente cette œuvre comme la poursuite, menée dans l’urgence, d’un art toujours plus dense et concis. En soulignant la dimension expérimentale du travail de Staël, l’exposition permet de redécouvrir cette quête picturale d’une rare intensité.

MUSÉE D’ART MODERNE DE PARIS – Dana Schutz. Le Monde visible

MUSÉE D’ART MODERNE DE PARIS – Dana Schutz. Le Monde visible

Cette première exposition personnelle de Dana Schutz en France revient sur une vingtaine d’années de travail de l’artiste américaine. Figure de la scène artistique internationale, Dana Schutz est née en 1976 aux environs de Détroit et vit aujourd’hui à New York.
En virtuose de la couleur, elle examine à la fois des sensations dérangeantes de l’intime, et de grandes scènes de foule, souvent violentes, qui s’inscrivent dans la mémoire collective.
Elle montre l’artiste au travail, le corps en construction, l’obsolescence d’un monde malade, des victoires en demi-teinte sur des causes indéterminées et, au cours des dernières années, des scènes de plus en plus fantomatiques, images mentales qui sont le reflet noir de notre monde contemporain. 
Une exposition must see au Musée d’Art Moderne de Paris

Dana Schutz, The Philosopher, 2015, fusain sur papier,
111,8 × 76,2 cm, collection particulière
© ADAGP, Paris, 2023

PETIT PALAIS – Trésors en noir & blanc. Dürer, Rembrandt, Goya, Toulouse-Lautrec

Du 12 septembre 2023 au 14 janvier 2024

Albrecht Durer, Adam & Eve © Paris Musees/Petit Palais

Le Petit Palais met à l’honneur son riche cabinet d’arts graphiques à travers une sélection d’une centaine de feuilles des grands maîtres de l’estampe, de Dürer à Toulouse-Lautrec, en passant par Rembrandt, Callot et Goya.
L’estampe est l’un des points forts des collections du Petit Palais, reflet du goût de ses fondateurs, les frères Auguste et Eugène Dutuit qui avaient rassemblé plus de 12000 estampes originales signées des plus grands peintres-graveurs de leur temps, puis du conservateur Henry Lapauze, qui s’attache à créer un musée de l’Estampe moderne au sein même du Petit Palais.
En suivant le fil de l’histoire des collections, l’exposition permet de découvrir un véritable panorama technique, iconographique et stylistique de l’estampe du xve au xxe siècle, à travers ses plus illustres représentants.

PETIT PALAIS – Le Paris de la modernité (1905 – 1925)

Du 14 novembre 2023 au 14 avril 2024

Après Paris Romantique (1815-1858) et Paris 1900, la Ville spectacle, le Petit Palais consacre le dernier volet de sa trilogie au Paris de la Belle Époque aux Années folles. Tout au long du premier quart du xxe siècle, Paris continue plus que jamais d’attirer les artistes venus du monde entier et constitue le foyer d’un formidable rayonnement culturel. La capitale est au cœur de l’innovation et de « ce qui se fait ». Ambitieuse et trépidante, cette exposition aborde avec originalité cette période fascinante, en faisant ressortir les ruptures et les incroyables avancées tant artistiques que technologiques.

Robert Delaunay, Paris – Die Frau und der Turm
(Ville de Paris – La femme et la tour), 1925,
Staatsgalerie Stuttgart

Une large place sera faite aux femmes, dont le rôle majeur notamment pendant la guerre 14-18 est encore trop souvent oublié. À travers la mode, le cinéma, la photographie, la peinture, la sculpture, le dessin, mais aussi la danse, le design, l’architecture et l’industrie incarnant cette modernité qui s’opère, l’exposition donne à vivre et voir la folle créativité de ces années 1905-1925, période où Paris brille d’une aura artistique et culturelle, qui continue aujourd’hui de nous surprendre.

MUSÉE DE LA MODE / PALAIS GALLIERA – Azzedine Alaïa, couturier collectionneur

Du 27 septembre 2023 au 21 janvier 2024

Charles James c.1950

Dix ans après la grande rétrospective consacrée à Azzedine Alaïa (1935-2017), le Palais Galliera accueille la
collection patrimoniale du couturier, à travers une exposition inédite.
Considéré comme le dernier couturier contemporain français qui sut se mesurer avec persévérance aux grands maîtres de l’histoire de la mode, Azzedine Alaïa fut aussi un exceptionnel collectionneur. Peu de ses prédécesseurs ou de ses contemporains développèrent, comme lui, une passion pour l’histoire de la mode, qui le
mena à fonder la plus grande collection privée de vêtements et costumes. Cette passion débute en 1968 et ne cesse d’animer le couturier. 

Cette collection, qui n’a encore jamais été présentée, est unique en son genre, tant par le nombre démesuré d’œuvres qu’elle met en scène que par son caractère énigmatique. L’exposition Azzedine Alaïa, couturier collectionneur retrace ainsi l’histoire de cette collection exceptionnelle, depuis, 1968 jusqu’à la mort de l’artiste en 2017.

MUSÉE CARNAVALET – La Régence à Paris (1715-1723). L’Aube des Lumières

Du 20 octobre 2023 au 25 février 2024

La Régence, qui marque le retour du roi et de la vie politique, économique et culturelle à Paris, fait figure de période oubliée de l’histoire. C’est cette période que le Musée Carnavalet met à l’honneur cet automne.
Louis XIV meurt le 1er septembre 1715 à Versailles. Il laisse derrière lui une France endettée et, comme héritier, un enfant de 5 ans trop jeune pour régner, Louis XV. Le 2 septembre, le duc Philippe d’Orléans (1674-1723), neveu du défunt, prend la régence du royaume.
En 1715, la cour, le pouvoir et toutes les administrations se réinstallent à Paris, deuxième ville d’Europe, qui voit alors sa population s’accroître considérablement.
La ville, en particulier le Palais-Royal, résidence du Régent, devient ainsi le cœur de la vie politique. 

Console aux chimères Paris, vers 1720 Collection privée
© Studio Sebert

S’ensuit une période d’une intense effervescence culturelle qui donne naissance à un monde d’innovations philosophiques, économiques et artistiques : Voltaire, Marivaux, Montesquieu, Law, Watteau… en sont les héros les mieux connus. Paris en redevient la scène. La frénésie économique et financière, avec l’invention du papier-monnaie et la banqueroute de 1720, la ponctue de coups de théâtre retentissants. Sous la Régence naît une liberté nouvelle de critiquer, ce que l’on appellera «l’esprit des Lumières».

MUSÉE CERNUSCHI – Retour d’Asie. Henri Cernuschi, un collectionneur au temps du japonisme

Du 6 octobre 2023 au 4 février 2024

Recueil des traditions de jadis et de naguère
(Kokon chomon jū) Époque Edo (1603-1868),
fin du XVIIe siècle Encre, couleurs et or sur papier
M.C. 4738 Legs Henri Cernuschi, 1896
© Paris Musées / Musée Cernuschi

L’année même où Jules Verne publie Le Tour du monde en 80 jours, Henri Cernuschi découvre l’Asie, véritable but d’un voyage qui est à l’origine d’une des plus imposantes collections d’arts asiatiques en Europe. Abordant le Japon, avant de gagner la Chine, puis l’Indonésie, Ceylan et l’Inde, le voyageur est marqué par la richesse
artistique des pays qu’il visite. En quelques mois, Cernuschi réunit plusieurs milliers d’objets. De retour à Paris, Cernuschi expose immédiatement sa collection. Ses œuvres chinoises et japonaises sont bientôt perçues par les artistes et les artisans de l’époque comme d’extraordinaires sources d’inspiration. 
Fidèle à ses intuitions visionnaires, Cernuschi fait ériger un hôtel particulier pensé dès l’origine comme un espace muséal. Cette demeure, aujourd’hui Musée Cernuschi, sera appelée à devenir dès la fin du XIXe siècle le musée des arts de l’Asie de la Ville de Paris.

Cette exposition, qui célèbre le 150e anniversaire du retour d’Asie de Cernuschi, invite à redécouvrir l’itinéraire du voyageur et la contribution du collectionneur qui a permis de faire éclater la révolution du goût connue sous le nom de « japonisme ».

MAISON DE VICTOR HUGO – Georges Hugo. L’Art d’être petit-fils

Du 10 novembre 2023 au 10 mars 2024

Georges Hugo Nadar (Gaspard-Félix Tournachon, dit) ,
Photographe En 1882
©Maison de Victor Hugo - Hauteville House 2014.0.77

Georges Hugo (1868-1925), petit-fils du poète, immortalisé enfant par L’Art d’être grand-père, fut toute sa vie une personnalité paradoxale. Bercé par une enfance trop heureuse mais marquée de deuils, héritier de la gloire de Victor Hugo mais timide, riche mais prodigue, mondain mais servant comme matelot, témoin de la Belle Époque mais simple poilu dessinant la vie des tranchées au milieu des combats, il est avant tout artiste dans l’âme, resté émerveillé d’avoir vu son grand-père dessiner. Paysagiste délicat ou chroniqueur incisif de la vie mondaine ou des spectacles, il s’est fait le mémorialiste du temps qui passe.
Cette exposition monographique de la Maison de Victor Hugo, lui rend hommage et invite à le découvrir à travers peintures, aquarelles et dessins.

MUSÉE ZADKINE – Chana Orloff. Sculpter l’époque

Du 15 novembre 2023 au 31 mars 2024

Le musée Zadkine est le premier musée français à consacrer une exposition monographique à Chana Orloff (1888-1968), l’une des sculptrices les plus célèbres de l’École de Paris. Cette exposition permet de retracer la carrière d’une artiste hors norme, née en Ukraine dans une famille juive, émigrée en Palestine, venue à Paris en 1910 pour se former à la haute couture.
Au contact des artistes de Montparnasse, Chana Orloff abandonne son premier métier pour s’adonner exclusivement à la sculpture, et devient rapidement l’une des portraitistes les plus recherchées de son époque. 

Chana Orloff, Dame à l’éventail 1920, bois, plâtre, bronze
© Chana Orloff, Adagp, Paris 2023

Depuis les débuts de l’artiste à Montparnasse jusqu’au renouveau de sa sculpture après 1945, l’exposition fait dialoguer l’œuvre de Chana Orloff avec celle d’Ossip Zadkine, autour de thèmes que les deux artistes ont chacun explorés, à différentes périodes de leur vie, comme le portrait et la figure humaine, le corps féminin et le bestiaire.

MUSÉE DES ARTS DÉCORATIFS – Mode et sport, d’un podium à l’autre

Du 20 septembre 2023 au 7 avril 2024

Cette exposition du Musée des Arts Décoratifs explore les liens fascinants qui unissent la mode et le sport, de l’Antiquité à nos jours.
450 pièces de vêtements et accessoires, photographies, croquis, magazines, affiches, peintures, sculptures, vidéos mettent en lumière l’évolution du vêtement sportif et son influence sur la mode contemporaine. Jean Patou, Jeanne Lanvin, Gabrielle Chanel, Elsa Schiaparelli font partie des pionniers qui, pendant l’entre-deux-guerres, s’intéressent à l’univers sportif et le retranscrivent dans leurs créations de haute couture. 

L’exposition montre comment le sportswear a permis de détourner le vêtement sportif de son usage spécifique pour l’intégrer au vestiaire quotidien. La question du confort, fil conducteur de l’exposition, permet de comprendre les raisons pour lesquelles le jogging et les sneakers sont devenus des incontournables de la mode, aussi bien pour le quotidien que pour la haute couture, de Balenciaga à Off-White.
Un excellent moyen de porter un regard d’expert sur les tenus des athlètes des Jeux Olympiques à venir !

MUSEE PICASSO – À toi de faire, ma mignonne. Une exposition de Sophie Calle au Musée Picasso

Du 3 octobre 2023 au 7 janvier 2024

Sophie Calle célèbre à sa manière les 50 ans de la mort de Pablo Picasso, en investissant la totalité des quatre étages de l’hôtel Salé avec une proposition d’exposition inédite.
L’exposition de Sophie Calle porte un regard curieux et décalé sur un choix d’œuvres emblématiques de Picasso dont l’artiste convoque les images ou la mémoire au travers d’un récit personnel qui se déroule au rez-de-chaussée du Musée Picasso

Avec cette exposition, qui au fil des étages se déploie indépendamment de Picasso et prend un caractère volontiers rétrospectif, Sophie Calle explore certaines des thématiques qui lui sont centrales telles que la privation du regard ou la disparition en ayant recours à l’archive et à l’écriture comme sources et matières premières de sa création.
Relevant le défi de l’invitation, l’artiste interroge avec esprit et profondeur la réception critique de son œuvre et son souci de transmission aux générations futures.

MUSEE CLUNY - Voyage dans le Cristal

Du 26 septembre 2023 – 14 janvier 2024

Depuis toujours et dans toutes les civilisations, la transparence du cristal de roche fascine. L’exposition du Musée Cluny réunit des chefs-d’œuvre artistiques depuis la Préhistoire à l’art contemporain. Ils illustrent l’attraction et le mystère suscités par la transparence du quartz dans toutes les civilisations, et  singulièrement au Moyen Âge.
La narration, chronologique et thématique, suggère des univers oniriques et fantastiques soulignant les multiples aspects du pouvoir esthétique, scientifique et spirituel du cristal de roche.

CITÉ DE L’ARCHITECTURE & DU PATRIMOINE - Metro ! Le Grand Paris en mouvement

Du 08 novembre 2023 au 28 avril 2024

Il s’agit d’une exposition inédite consacrée au métro, son histoire et les transformations urbaines qui lui sont liées, alors que s’achèveront les premières gares du Grand Paris Express.
L’immense chantier en cours du Grand Paris express offre une opportunité exceptionnelle de reconsidérer la
mobilité à l’échelle d’un territoire – celui d’une métropole de 12 millions d’habitants. Par la double boucle de son parcours, et ses 4 nouvelles lignes de métro, le réseau en construction irrigue les territoires, fabrique de nouveaux pôles, crée de nouvelles typologies de bâtiments publics, notamment pour améliorer les  déplacements de banlieue à banlieue : une infrastructure qui donne corps au Grand Paris dont les contours n’ont cessé d’être redessinés depuis un siècle. 

Soixante-huit nouvelles « gares » au total, où architectes et artistes ont élaboré, ensemble, un projet de lieu au service des habitants. S’intéresser à la mobilité comme à l’urbanité, tel est l’enjeu de cette exposition qui croise l’histoire de la technique, les projets visionnaires et l’univers fictionnel lié au métro, projetant le visiteur dans une nouvelle carte mentale du Grand Paris. Une exposition dense et éclairante à la Cité de l’Architecture & du Patrimoine.

MUSÉE GUSTAVE MOREAU – Gustave Moreau. Le Moyen Age retrouvé

Du 15 novembre 2023 au 12 février 2024

Gustave Moreau participe tout au long de sa carrière à la résurrection de la période médiévale, très en vogue au XIXe siècle. En dehors des œuvres « médiévalisantes » bien connues de Moreau comme Les Chimères ou Les Licornes, le Moyen Âge traverse tout son art, depuis les peintures romantiques des années 1850 inspirées
notamment par Shakespeare jusqu’à ses œuvres syncrétiques, ultimes travaux des années 1890.
L’étude du processus créatif sera au cœur de cette exposition du Musée Gustave Moreau qui ambitionne de valoriser les sources de l’univers médiéval du peintre.

ECOLE DES ARTS JOAILLIERS - Bijoux de scène de la Comédie-Française

Du 6 octobre 2023 au 4 février 2024

Partenaire de la Comédie-Française, L’École des arts joailliers exposera les bijoux de scène portés par les comédiennes et comédiens les plus célèbres – Talma, Rachel, Sarah Bernhardt… – retraçant une histoire du bijou de scène depuis le XVIIIe siècle.
Bijoux, tableaux, dessins, manuscrits, témoignent de la somptuosité de ces objets, qui, tout en étant souvent réalisés dans des matières non précieuses, mettent en œuvre les savoir-faire de la joaillerie.

MUSÉE YVES SAINT LAURENT - YVES SAINT LAURENT – FORMES

Du 9 juin 2023 au 14 janvier 2024

Avec l’exposition YVES SAINT LAURENT  – FORMES, la modernité du couturier Yves Saint Laurent trouve un nouvel écho. Par une mise en espace, l’artiste Claudia Wieser dialogue avec les pièces textiles et les arts
graphiques issues des collections du Musée Yves Saint Laurent
Grand couturier, Yves Saint Laurent n’a eu de cesse d’inventer des formes. Dès 1958, directeur artistique chez Christian Dior, il affirme sa modernité en signant la ligne « Trapèze ». Cette silhouette géométrique devient iconique et s’inscrit dans l’histoire de la mode.
À partir des années 1960, ses créations allient simplicité de la coupe, rigueur des lignes et franchise des couleurs. 

Ses œuvres font écho aux courants artistiques moderne, abstraction simple et géométrique, constructivisme, art concret, autant de chapitres qui nous laissent découvrir le talent tout en contraste d’Yves Saint Laurent. 
Courbes ou angles droits, sphères ou lignes brisées, cette ronde de formes est mise en scène par l’artiste allemande Claudia Wieser qui porte une attention toute particulière à la couleur et à la forme. Influencée par l’œuvre de Vassily Kandinsky et de Paul Klee, intuitive et spirituelle, l’artiste explore les constructions géométriques d’inspiration moderniste. Reconnue pour ses installations immersives et contemplatives, Wieser propose ici une expérience totale.

CINÉMATHÈQUE FRANÇAISE – Viva Varda !

Du 11 octobre 2023 au 28 janvier 2024

Photographe, cinéaste et plasticienne, Agnès Varda a déployé sur 70 ans une œuvre personnelle et fondamentalement ancrée dans le temps. Précurseure de la Nouvelle Vague, elle est l’une des rares femmes de sa génération à avoir fait carrière en tant que réalisatrice. Sa filmographie compte plus de quarante courts et longs métrages naviguant entre fiction et documentaire, dont les incontournables Cléo de 5 à 7 (1962), Sans toit ni loi (1985) et Les Glaneurs et la Glaneuse (2000). Globe-trotteuse et artiste de conviction, Varda témoigne aussi d’une grande attention aux bouleversements sociaux. Jalonnée de photographies, costumes, archives et installations, l’exposition de la Cinémathèque Française montrera comme son œuvre polymorphe, traversée par les thèmes du féminisme, de l’écologie et de la marginalité, est aujourd’hui d’une grande actualité.

LES EXPOSITIONS DE NOS PARTENAIRES EN ÎLE DE FRANCE

CHÂTEAU DE CHANTILLY – Par-delà Rembrandt, estampes du siècle d’or néerlandais

Du 14 octobre 2023 au 25 février 2024

Le musée Condé présente une partie totalement inédite de ses collections à l’occasion de sa saison néerlandaise. Illustre amateur d’estampes, le duc d’Aumale a réuni une collection de gravures au burin ou d’eaux fortes qui témoigne du fait que Rembrandt est loin d’être le seul artiste à avoir fait preuve de brio dans ce domaine.
Sommets de virtuosité technique, les paysages gravés par Jacob Van Ruisdael, les scènes de folklore rural d’Adriaen Van Ostade, les portraits d’Antoine Van Dyck, les soldats d’Hendrik Goltzius, les marines de Reinier Nooms dit Zeeman ou les vaches et moutons de Nicolaes Berchem et Paulus Potter conservés à Chantilly offrent un accès privilégié à ce que fut l’imaginaire collectif du Siècle d’or néerlandais – soit une époque qui s’est définie elle-même comme un âge d’or florissant et optimiste.

Ces oeuvres sont d’une portée historique et politique majeure, puisque la diffusion de ces gravures magnifiant chaque aspect de la vie quotidienne accompagne les révoltes contre la domination espagnole qui jalonnent toute la première moitié du siècle et aboutissent en 1648 à l’indépendance des Provinces-Unies des Pays-Bas.

CHÂTEAU DE MALMAISON - Napoléon III et Malmaison

Du 26 avril 2023 au 31 décembre 2023

En raison des liens profonds qui unissent Napoléon III à Malmaison, participer aux commémorations du 150e
anniversaire de la mort de l’Empereur s’imposait : non seulement celui-ci a conservé toute sa vie de nombreux souvenirs de son enfance au Château de Malmaison auprès de l’impératrice Joséphine mais il s’est lui-même engagé dans la voie de la mémoire historique en rachetant la demeure et en la remeublant telle qu’elle se présentait à l’époque
de sa grand-mère.

MUSÉE ALBERT KAHN - Rio – Buenos Aires 1909. Modernités sud-américaines

Du 27 juin au 19 novembre 2023

Des avenues de Buenos Aires au quartier balnéaire de Rio de Janeiro, l’exposition du Musée Albert Kahn retrace le voyage d’affaires entrepris par Albert Kahn en Argentine et au Brésil d’août à octobre 1909 et entraîne le visiteur dans un périple sensible, celui du passage à la couleur, avec les premières autochromes répertoriées du Brésil. Véritable archive visuelle, le fonds du voyage en Amérique du Sud est le témoin d’une modernisation urbaine en devenir.

DOMAINE DE SCEAUX - Allegoria, les clés de la symbolique baroque

Du 15 septembre 2023 au 14 janvier 2024

Au XVIIe s., le genre allégorique imprègne les arts et la littérature de toute l’Europe via un ouvrage venu d’Italie, l’Iconologia, Cette exposition du Domaine de Sceaux en présente les sources, sa mise en œuvre par les artistes, puis son évolution.
Qu’est-ce qu’une allégorie ? C’est la représentation d’une idée par des éléments concrets, personnage, animal, plante ou objet. L’image ou le texte allégorique raconte une histoire apparente, tout en apportant un message plus abstrait.

En 1593, l’érudit Cesare Ripa fait publier à Rome son Iconologia, recueil de connaissances à usage des poètes, des peintres et des sculpteurs. Il y présente par ordre alphabétique les sentiments humains, vertus, vices et passions, à travers des symboles antiques et ésotériques. Une fois illustrée de gravures, l’Iconologia, devient une véritable encyclopédie d’emblèmes et se diffuse dans toute l’Europe. Elle pénètre en France grâce à la traduction de Jean Baudoin entre 1636 et 1644. Sous le règne de Louis XIV, la plupart des artistes s’en inspirent, et notamment les grands décorateurs.

MUSEE DE LA GENDARMERIE - Les gendarmes et le sport

Du 2 septembre 2023 au 7 janvier 2024

L’exposition “Les gendarmes et le sport” vous invite à découvrir le quotidien des gendarmes sportifs. Vous explorerez les différentes disciplines qui façonneront leur préparation physique et mentale. Du goût de l’effort au dépassement de soi, vous plongerez dans l’univers du sport au service de la sécurité au Musée de la Gendarmerie.

LES EXPOSITIONS DE NOS PARTENAIRES EN REGION

MUSEE DES IMPRESSIONNISMES GIVERNY - Flower Power

Du 29 septembre 2023 au 7 janvier 2024

Le musée des impressionnismes Giverny propose une exploration inédite du pouvoir des fleurs, de l’Antiquité à nos jours.
Quelle est la symbolique de la fleur au fil des siècles ?
Au-delà de l’esthétique et de la poésie, quels messages les artistes ont-ils cherché à faire passer grâce au motif floral ?
Flower Power propose d’élargir notre regard grâce à des sections thématiques consacrées à l’histoire et à la mythologie, aux relations entre sciences et Art, aux religions, mais aussi à la politique et à l’économie.

L’exposition est le premier projet à présenter une vision interdisciplinaire, interculturelle et internationale de l’histoire des fleurs. Elle rassemblera une centaine d’œuvres parmi lesquelles des chefs d’œuvres de peintures, des sculptures, des photographies, des estampes, des livres, des objets d’art, des robes de créateurs, des œuvres contemporaines et des installations spécialement conçues pour les galeries du musée.

MUSEUM D’HISTOIRE NATURELLE DE TOULOUSE – Naturellement rugby

Du 5 septembre 2023 au 7 janvier 2024

À l’occasion de la Coupe du Monde de Rugby 2023, le Muséum de Toulouse présente cette exposition originale et étonnante qui propose une escapade en ovalie, à la découverte du monde du rugby !
Une découverte de l’origine historique et scientifique des emblèmes de chaque équipe, du coq au chardon écossais, en passant par le cerisier du Japon et le springbok sud-africain…

MUSÉE DE LA ROMANITÉ - Mémoire Vive. Oliver Laric

Du 21 avril au 31 décembre 2023

Une exposition contemporaine au Musée de la Romanité.
Pour la première fois depuis son inauguration en juin 2018, le Musée de la Romanité explore le lien entre l’Antiquité et le monde actuel, pour mettre en valeur ses collections archéologiques et s’inscrire dans une démarche artistique contemporaine liée au digital. A travers cette « carte blanche » sur les collections du musée, il montre que ces œuvres sont plus vivantes que jamais, que non seulement elles peuvent inspirer les créateurs mais que dans un monde ouvert, marqué par la révolution numérique et l’usage d’Internet, elles peuvent aussi trouver une nouvelle place, une nouvelle valeur, une nouvelle fonction.

Et pour ne rater aucune des expositions de l’automne, découvrez notre calendrier dédié. Parce que l’art crée l’événement, en un clin d’œil, bénéficiez d’un regard sur toutes les expositions de nos lieux partenaires. 

Calendrier des Expositions

La solution Loc'Hall pour sublimer vos rencontres professionnelles.

Articles liés

la croisette tournée vers la mer à Cannes

À Cannes, les lieux patrimoniaux et culturels font leur festival

Quel lieu d’exception a réuni les femmes les plus belles et les plus influentes du cinéma international en 2023 ? Quand un jury... En savoir plus

Nature en majesté pour votre événement business dans un château de la Loire

Organiser un événement B2B dans un des châteaux légendaires de la vallée de la Loire ? Impossible ! Trop onéreux, trop chic, trop compliqué, trop... En savoir plus

événement prestige réussi dans un musée

Comment rater son événement B2B… et quelques idées pour le réussir, si vous y tenez vraiment !

« Sur les photos, on ne voyait pas la friche industrielle… ». « J’avais pensé à tout, mais il a plu sur les petits fours ! ».... En savoir plus

Rechercher

Compare listings

Comparer

Votre profil

Pour répondre au mieux à vos attentes, nous voulons en savoir plus sur vous.

Vous devez accepter les conditions.

Réinitialiser le mot de passe

Confiez-nous votre brief pour votre événement clé en main

Du choix du lieu pour votre évènement à son organisation complète, l’équipe Loc’Hall Events vous propose un accompagnement personnalisé et sur-mesure. 
Un expert Loc’Hall Events vous contactera sous 48h00 pour discuter de votre brief en détail.

Pour plus d'informations sur ce service :

[email protected]

Offres Packagées

Votre événement B2B servi sur un plateau !​

Désolé, la page n'a pas été trouvée

Si l’adresse mail saisie correspond à un compte, le lien de réinitialisation a été envoyé par mail.

Déconnexion en cours…

Connexion

Se connecter ou s'inscrire

Vous souhaitez être appelé par un conseiller ?

Nos conseillers sont disponibles du lundi au vendredi de 9h à 18h.

Nous avons bien reçu votre
demande de devis et/ou de disponibilités !

Les prochaines étapes de votre demande :

01.

Votre demande est traitée par l'équipe Loc'Hall

Si le format de votre évènement ne correspond pas aux caractéristiques du lieu. nous revenons vers vous directement afin de vous proposez d'autres lieux.

02.

Nous transmettons votre demande au responsable de privatisation du lieu.

03.

Le responsable privatisation revient vers vous !

Vous traitez en direct avec lui et vous gérez votre événement en totale autonomie.

Vous souhaitez être accompagné pour l'organisation de votre événement ?

Découvrez Loc’Hall Events, notre régie événementielle spécialisée dans les lieux patrimoniaux et culturels. Nous nous occupons de l’organisation de votre événement de A à Z !