Jardin Albert-Kahn

1 Rue des Abondances, Boulogne-Billancourt, France

Détails du lieu

Avec ses splendides jardins, son fond d’images rares, le Jardin Albert-Kahn est un site d’exception

Les quatre hectares de jardins (jardins japonais, français, anglais, forêts bleue, vosgienne…) partie intégrante des collections, s’ouvrent aux visiteurs comme autant de points de vue sur quelques-uns des plus beaux paysages du globe, permettant un voyage végétal autour du monde.

À l’image des idéaux humanistes d’Albert Kahn et de son projet des Archives de la Planète, cet ensemble paysagé est composé d’essences originaires de toute la planète.
À deux pas de Paris, le jardin Albert-Kahn offre le cadre idéal de vos événements, pour accueillir vos clients ou collaborateurs, ou encore organiser tournages, shootings…A la tombée de la nuit, le jardin bénéficie d’une toute nouvelle mise en lumière « scénographique », permettant d’offrir aux visiteurs une nouvelle approche du lieu.

Le jardin français et le verger-roseraie

En 1895, Albert Kahn fait appel aux prestigieux paysagistes Henri et Achille Duchêne pour créer le jardin français et le verger-roseraie. Cet ensemble constitue un hommage au classicisme du XVIIe siècle dans le jardin français et à l’art du jardin de la Renaissance dans la roseraie. Le jardin français, avec ses arbres fruitiers dans lesquels s’enroulent des rosiers grimpants, constitue un décor idéal pour vos réceptions à la belle saison.

Le jardin anglais

La conception du jardin anglais, qui jouxte le jardin français, est entièrement guidée par la recherche du naturel : arbustes et arbres non taillés, gazon vallonné, bulbes fleurissant au printemps. Une rivière qui s’écoule dans un bassin évoquant une falaise et un petit cottage inspiré de l’architecture normande traditionnelle soulignent le caractère pittoresque de la scène. Une balustrade en pierre fait découvrir le jardin anglais depuis le jardin français. Modèles paysagers opposés, ces deux scènes communiquent grâce à un habile jeu de transition.

Le jardin japonais contemporain (environ 2000 m2) et le village japonais (environ 1000 m2)

Ce nouveau jardin a remplacé celui qu’Albert Kahn avait créé en 1909. Dessinée en 1988-1989 par le paysagiste Fumiaki Takano, cette œuvre originale rend hommage à la vie et l’œuvre d’Albert Kahn. Ce jardin est traditionnel dans les éléments de sa composition : on y retrouve par exemple la transposition du paysage japonais dans l’évocation des montagnes, des cours d’eau, des cascades et des rizières en terrasses.
Un village composé d’un pavillon de thé et de deux maisons traditionnelles transporte le promeneur dans cette partie de l’Asie chère à Albert Kahn. Il a été restauré en 2015 dans le respect de son aspect d’origine, et selon les techniques traditionnelles de construction japonaises.

Les forêts

– La forêt dorée et la prairie
Les bouleaux pleureurs qui se parent en automne d’un manteau de feuilles dorées ont donné son nom à cette partie du jardin Albert-Kahn. Les épicéas, dont les jeunes pousses prennent une teinte très lumineuse en avril, finissent de donner tout son sens à cette appellation. Dans la prairie, la priorité est donnée aux couleurs et aux formes végétales.
– La forêt bleue
La forêt bleue tient son nom des cèdres de l’Atlas et des épicéas du Colorado qui y sont plantés sur une surface de 1 340 m². Ces conifères forment toute l’année un rideau végétal bleuté et épais. À travers les branches d’épines bleues, on distingue le marais, constitué par deux petites mares artificielles. Avec leurs espèces aquatiques (nénuphars, roseaux, iris d’eau…), ces deux bassins évoquent un petit jardin d’eau rappelant le jardin de Claude Monet à Giverny.
– La forêt vosgienne
Cette forêt est directement liée à la vie d’Albert Kahn, originaire du Bas-Rhin : il a souhaité reconstituer un décor montagneux chargé de souvenirs d’enfance. Les conséquences de la tempête de 1999 ont été l’occasion d’une restauration complète de cette parcelle. Au cœur de l’Île-de-France, cette scène sylvestre est une invitation au voyage.

Configurations et capacités du Jardin Albert-Kahn

Espace de location
Cocktail
Conférence
Dîner
Salle en U
Classe
Jardin Français et le verger-roseraie 700 m2
 100 
100 
100 
Jardin Anglais (environ 970 m2)
 100 
100 
100 

Les forêts et le village japonais sont privatisables pour les shootings et tournages.

Informations et tarifs

La privatisation des espaces est possible pour une demi-journée (4 heures consécutives entre 9h et 18h), une journée (de 9h à 18h) ou une soirée (4 heures consécutives entre 18h et minuit) sous réserve de disponibilité et de la programmation culturelle des musées départementaux.
Toutes les demandes de privatisations devront être transmises au plus tard 2 mois avant la date souhaitée pour l’événement.

Equipements

Tous les espaces sont loués sans équipements.

Visites privilèges du Jardin Albert-Kahn

Des visites privilèges, véritables moments de partage, peuvent être organisées sur mesure. Devis sur demande.

Traiteur

Accès au Jardin Albert-Kahn

Métro : ligne 10 station – Boulogne–Pont de Saint-Cloud
Bus : 52, 72, 126, 160, 175 – arrêt Rhin-et-Danube
Tramway : ligne T2 – arrêt Parc de Saint-Cloud

0 avis

Demander un devis
Sur devis
Rechercher

octobre 2020

  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31

Compare listings

Comparer