Les expositions du printemps à ne pas manquer dans nos lieux partenaires!

expositions phares du printemps 2024

L’année 2024 réserve de nombreuses surprises et de grands événements pour tous les amoureux de l’art et de la culture. Nous vous proposons un passage en revue de la programmation du printemps dans nos institutions partenaires. 

Sommaire

MUSÉE D’ART MODERNE DE PARIS – Jean Hélion

Du 5 avril au 18 août 2024

Consacrée à Jean Hélion (1904-1987), figure de premier plan de l’abstraction avant la Seconde Guerre mondiale et du renouveau de la figuration de 1939 jusqu’à sa mort, cette rétrospective met en lumière le parcours d’un peintre libre, qui a défié la critique et les attentes de son public pour cheminer à contre-courant. Elle reflète les périodes de son évolution artistique depuis ses premières œuvres à la fin des années 1920, puis sa participation à l’abstraction internationale des années 1930, dont il est un fervent militant et un relais dans la diffusion des idées outre-Atlantique. Après guerre,  l’artiste s’oriente vers la figuration, qui met en exergue la vie quotidienne et le banal, dans un premier temps dans une mise en scène qu’on peut qualifier d’archétypale, puis, dans les années 1950, dans un style plus réaliste. 

À la fin de sa vie, dans les années 1970-1980, devenu aveugle, Hélion revisite, avec une pointe de dérision et sans complexe, son œuvre, en jouant sur les renversements et le chaos des objets présents dans sa peinture depuis le début, et apporte ainsi sa contribution à la peinture contemporaine.

MUSÉE D’ART MODERNE DE PARIS – Présences arabes. Art moderne et décolonisation Paris 1908-1987

Du 5 avril au 25 août 2024

L’exposition propose une relecture du xxe siècle au cœur des relations artistiques entre Paris et les grandes capitales arabes, à travers une sélection de 250 œuvres – provenant de collections publiques françaises et internationales et de collections particulières.

De Damas à Bagdad, en passant par Le Caire et Alger, l’implantation du concept de « beaux-arts » à la française (à travers ses écoles et musées) représente l’un des axes principaux de la colonisation culturelle et éducative. Dès lors, les artistes issus des régions africaines et arabes se frayent un chemin dans et hors de l’institution académique, mettant pour beaucoup d’entre eux un pied dans la capitale française grâce à des bourses d’études.
Paris accueille et fédère un grand nombre d’artistes de toute la Méditerranée, sans nécessairement leur donner les clés du succès. Elle devient un foyer de modernités cosmopolites souvent marginales, alimentant également les mouvements de décolonisation.

Dans un aller-retour dynamique entre œuvres et archives, passé lointain et passé proche, le visiteur est invité à une traversée transhistorique et transnationale qui suit les événements et les moments clés du dialogue entre Paris et les capitales arabes et nord-africaines. 

PETIT PALAIS – Théodore Rousseau. La voix de la forêt

Du 5 mars au 7 juillet 2024

Il s’agit de la première grande exposition consacrée au peintre Théodore Rousseau (1812-1867), qui fait de la nature sa religion, son monde et son refuge. Rousseau est un écologiste avant l’heure : chef de file de la colonie d’artistes qui fréquente le village de Barbizon et la forêt de Fontainebleau, il œuvre sans relache pour la protection de la Foret de Fontainebleau qui aboutira à la constitution des « réserves artistiques» (1853), une première mondiale en pleine industrialisation.

À la fois romantique et réaliste, Rousseau aspire à capturer dans son œuvre l’harmonie du monde, en y mêlant son âme. Il jouera un rôle fondamental dans l’affirmation d’une nouvelle école française de paysage au milieu du xIxe siècle, ouvrant la voie à l’impressionnisme. 



MUSÉE DE LA MODE / PALAIS GALLIERA – Paolo Roversi

Du 16 mars au 14 juillet 2024

Né en 1947, à Ravenne, en Italie, Paolo Roversi arrive à Paris en 1973, une ville qui lui a tout appris et qu’il n’a plus quittée depuis. Il choisit dès 1980 de travailler le Polaroid, pour lequel il a un véritable coup de foudre. 

Dans son studio, espace imaginaire, lieu de l’illusion et de la réinvention poétique du monde, il adopte le noir et blanc, révolutionne la couleur, s’approprie le flou et apprivoise une lumière qui liquéfie les corps. Considéré internationalement comme l’un des plus grands photographes de mode, Roversi développe, depuis quarante ans, une œuvre hantée par la mélancolie et la fragilité de la beauté qui définissent encore son style unique et si reconnaissable. 

Sa carrière est marquée par ses multiples collaborations avec les plus grands créateurs de mode : Yohji Yamamoto, Romeo Gigli, Rei Kawakubo, Azzedine Alaïa.

MUSÉE CARNAVALET – De pierre et d’eau. Histoires de la fontaine des Innocents

Du 24 avril au 25 août 2024

La fontaine des Innocents est un chef-d’œuvre de la Renaissance française, ornée de reliefs du sculpteur Jean Goujon, et qui structure le centre de Paris, au cœur du quartier des Halles. 

La restauration de la fontaine en 2022-2024 offre l’occasion exceptionnelle de pouvoir découvrir dans des conditions privilégiées les cinq reliefs de nymphes sculptés par Jean Goujon, déposés du monument. Cette exposition propose aux visiteurs une redécouverte de ce célèbre monument parisien, à travers un parti pris audacieux d’exposition. Une médiation numérique présente les problématiques de restauration auxquelles sont confrontés les professionnels responsables de la conservation du patrimoine : comment restaure-t-on des sculptures ? pourquoi et comment dépose-t-on des reliefs ornant un monument ? par quoi les remplace-t-on ?

Le parcours de l’exposition permet de découvrir les différentes évolutions et transformations que la fontaine des Innocents a connues au cours du temps, ainsi que Jean Goujon, artiste majeur aujourd’hui peu connu. L’influence déterminante qu’il a eue auprès de nombreux artistes constitue un autre temps fort de l’exposition, tout comme la postérité de ce monument emblématique de Paris dans la culture populaire.

MUSÉE BOURDELLE – Antoine Bourdelle. La Mémoire des objets

Du 3 avril au 18 août 2024

Antoine Bourdelle. La Mémoire des objets présente un ensemble d’objets ayant appartenu à Antoine Bourdelle, et la manière dont ils ont nourri son imaginaire. Que racontent-ils de l’artiste, du personnage qu’il s’est créé, de ses origines, de ses goûts, de la vie d’atelier et bien sûr de son œuvre ? Souvenirs, voire reliques, le plus souvent sans valeur intrinsèque, sinon documentaire ou affective, ils donnent des clés pour comprendre son travail. Cet accrochage thématique permet d’aborder autrement l’art de Bourdelle, par le biais de l’émotion, de l’intime, du récit.

MUSÉE COGNACQ JAY – Luxe de poche. La mode des boîtes, tabatières, étuis et petits objets de luxe au siècle des Lumières

Du 29 mars au 29 septembre 2024

Les petits objets de luxe, que l’on nomme au xvIIIe siècle sous le vocable générique de « boîtes » ou de « bijoux », suscitent un véritable engouement au siècle des Lumières, en France et dans toute l’Europe. En or, enrichis de pierres dures ou précieuses, couverts de nacre, de porcelaine ou d’émaux translucides, parfois ornés de miniatures, ces objets de luxe par excellence cristallisent la virtuosité « en petit » des meilleurs orfèvres. Ils sont à l’origine d’inventions fabuleuses : un pistolet miniature sert de vaporisateur à parfum, un étui à cire prend la forme d’une asperge en porcelaine, un drageoir devient un dromadaire en agate sculptée… 

Ces boîtes et « bijoux » font l’objet d’une consommation parfois effrénée et participent pleinement des rituels de sociabilité des élites, particulièrement codés au xvIIIe siècle. L’exposition présente  raretés et pièces maîtresses des plus grands noms de l’orfèvrerie de luxe du siècle des Lumières.

MUSÉE DE LA VIE ROMANTIQUE – Les chevaux de Géricault (1791-1824)

Du 15 mai au 15 septembre 2024

Cette exposition, organisée à l’occasion de la célébration du bicentenaire de la mort de  Géricault (1791-1824) explore le puissant motif pictural du cheval dans l’œuvre du peintre romantique. Cet animal est indissociable de l’artiste et on retrouve ici ces multiples visages : du cheval militaire au cheval prolétaire, du cheval antique au cheval anglais, des portraits de têtes et croupes aux portraits équestres. 

Dès sa formation chez le peintre de cheval Carle Vernet, Géricault exprime sa passion pour le monde équestre et par la suite explorera avec fanatisme l’anatomie équestre, l’expressivité des chevaux, de la naissance à la mort, de la colère à la tendresse, en passant par la guerre, le labeur, la misère et la sexualité. L’écurie, sera  pour Théodore Géricault le lieu de toutes ses expériences esthétiques.

MUSÉE DE LA LIBÉRATION DE PARIS –MUSÉE DU GÉNÉRAL LECLERC –MUSÉE JEAN MOULIN – Paris brûle-t-il? L’Histoire d’un film

Du 27 mars au 22 septembre 2024

En 1966 sort sur les écrans le film Paris brûle-t-il ?, qui raconte la Libération de Paris réalisé par René Clément d’après le livre de Collins et Lapierre.
Alain Delon, Jean-Paul Belmondo, Yves Montand, Kirk Douglas, Orson Welles et beaucoup d’autres : une pléiade de stars françaises et américaines contribue au succès de cette superproduction, qui aujourd’hui encore est une référence cinématographique. Mais où s’arrête la fresque historique ? Où commence l’interprétation ? 

Pour le 80e anniversaire de la Libération de Paris, en 2024, le musée de la Libération de Paris–musée du général Leclerc–musée Jean Moulin présente une exposition sur un classique du cinéma, dont la résonance se substitue parfois à celle des faits historiques.  Autour de quelques scènes emblématiques du film, le public pourra découvrir l’histoire de la Libération de Paris en regard de la lecture proposée par ce film, dans le contexte politique du milieu des années 1960

MUSÉE DES ARTS DÉCORATIFS – Iris Van Herpen. Sculpting the senses

Du 29 novembre 2023 au 28 avril 2024

Cette exposition  rend hommage au travail de  la créatrice de mode néerlandaise Iris van Herpen, aujourd’hui reconnue comme l’une des figures les plus avant-gardistes de sa génération. Pionnière de l’utilisation des nouvelles technologies, elle transcende les normes du vêtement en intégrant savoir-faire traditionnels et prospectifs. 

Avec plus de 100 pièces de haute couture dialoguant avec des œuvres d’art contemporain et des créations de design, l’exposition explore la relation entre le corps, le vêtement et l’environnement dans un monde en pleine mutation et crée une résonance unique mode, art contemporain, design et science

MUSÉE DES ARTS DÉCORATIFS - La naissance des Grands Magasins. Mode, design, jouet, publicité. 1852-1925

Du 10 avril au 13 octobre 2024

Le musée des Arts décoratifs et la Cité de l’architecture et du patrimoine s’associent pour présenter deux expositions sur les grands magasins. Le partenariat entre les deux institutions vise à présenter une histoire en deux volets, depuis l’apparition des grands magasins en 1852 jusqu’à nos jours, 

L’exposition au musée des Arts décoratifs explore l’émergence des grands magasins pendant le Second Empire, leur croissance, leur apogée, et leur consécration à l’exposition internationale des arts décoratifs et industriels modernes de 1925. Elle met en lumière le développement de ce nouveau concept commercial à Paris à partir de 1850, initié par des entrepreneurs audacieux. 

Ces espaces novateurs, dédiés principalement à la femme, révolutionnent le commerce et annoncent la société de consommation. L’exposition souligne également qu’au-delà des principes commerciaux, les grands magasins témoignent de la révolution industrielle, des transformations urbanistiques du Baron Haussmann, de l’ascension de la bourgeoisie autant que de la construction de l’image de la Parisienne.

CITÉ DE L’ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE – Il était une fois les stades

Du 20 mars au 16 octobre 2024

Unité de longueur dans la Grèce antique, le stade (ou stadion) est rapidement assimilé à un vaste espace vide, partiellement ou entièrement doté sur son pourtour de gradins ou de tribunes. Il peut revêtir une pluralité de formes architecturales, du stade communal aux grandes arènes sportives, qui toutes découlent de ses usages successifs. 

L’essor des pratiques sportives de masse au XXe siècle transforme le stade en un équipement public majeur, au point d’en faire un monument. Dédié à l’accueil de compétitions nationales ou internationales, le stade devient également un édifice de spectacles. Son importance dans l’imaginaire de tous invite à en comprendre l’histoire mais aussi la dimension patrimoniale

CITÉ DE L’ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE – Paul Andreu. L’architecture est un art

Du 15 février au 2 juin 2024

Paul Andreu est une des figures majeures de la scène architecturale internationale de la seconde moitié du XXe siècle. Il entre en 1963 dans l’entreprise Aéroports de Paris et se voit confier, à l’âge de 29 ans, la conception de la nouvelle aérogare 1 de Paris-Nord, futur Roissy-Charles-de-Gaulle (1967-1974), érigée en emblème de la modernité à l’époque.

De Roissy à Pékin, les projets de Paul Andreu sont d’abord des traversées qui mobilisent des principes fondamentaux : la terre et le ciel, le carré et le cercle, l’Occident et l’Orient. Des aéroports, au musée maritime d’Osaka en passant par l’opéra de Pékin, Paul Andreu a su donner une expression architecturale à l’envol, qu’il soit réel ou poétique. 

HOTEL DE LA MARINE - Collection Al Thani : le goût de la renaissance, un dialogue entre collections

Du 6 mars au 8 juillet 2024

L’exposition rend hommage à l’art de la Renaissance, explorant sa virtuosité et son impact continu sur les collectionneurs à travers les siècles. Présentant plus de 130 œuvres de la Collection Al Thani et du Victoria and Albert Museum, l’exposition met en avant sculptures, orfèvrerie, bijoux, verres, textiles, livres, manuscrits, peintures, œuvres graphiques et objets exotiques. 

Elle souligne les interconnexions du monde à la Renaissance, période marquée par les explorations et découvertes propices aux échanges de matériaux et d’idées à travers l’Europe et au-delà. Les œuvres d’artistes tels que l’Antico, Lucas Cranach le Jeune, François Clouet, Vittore Crivelli, Donatello, Nicholas Hilliard, Hans Holbein le Jeune et Léonard de Vinci coexistent avec des objets d’art exceptionnels commandés par des mécènes issus des familles royales et de la haute aristocratie.

MUSÉE PICASSO - Dans l’appartement de Leonce Rosenberg : Chirico, Ernst, Léger, Picabia

Du 30 janvier au 19 mai 2024 

Cette exposition présente une immersion unique dans l’espace de vie conçu par le mécène Léonce Rosenberg entre 1928 et 1929. Elle réunit des œuvres d’artistes majeurs de l’Entre-deux-guerres, associées à l’aménagement original de l’appartement. 

L’exposition explore l’influence de Rosenberg en tant que promoteur du cubisme, mettant en avant des décors exceptionnels de Giorgio de Chirico et Francis Picabia. Malgré la dispersion due à la crise financière de 1929/1930, une quarantaine d’œuvres originales sont réunies pour la première fois.

MUSÉE YVES SAINT LAURENT PARIS – Transparences. Le pouvoir des matières

Du 9 février au 25 août 2024

À travers une quarantaine de pièces textiles, découvrez comment Yves Saint Laurent, dès les années 1960, a exploité la transparence avec audace, réconciliant les antagonismes pour affirmer la puissance et la sensualité des femmes. 

L’exposition explore le lien complexe entre la mode et le regard du couturier sur le corps, mettant en lumière croquis, patrons, photographies et accessoires. Des œuvres d’artistes contemporains accompagnent ce parcours, offrant une expérience visuelle unique.

BNF RICHELIEU – L’invention de la Renaissance

Du 20 février au 16 juin 2024

Cette exposition sur la Renaissance met en lumière l’humanisme comme pivot de cette période transformative. Avec plus de 200 œuvres, l’exposition explore le rôle des livres, des bibliothèques princières et des humanistes du XIVe au XVIe siècle. 

Le parcours couvre le cabinet de travail du lettré, la bibliothèque de Pétrarque, la redécouverte des textes antiques, l’évolution des formes artistiques, la promotion de la dignité humaine et la création d’un nouveau lien avec l’Antiquité.

MUSÉE CLUNY – Le Royaume des Cerfs Ailés, le renouveau des arts

Du 12 mars au 16 juin 2024 

A travers cette exposition, c’est une période médiévale passionnante qui est ici mise en lumière : le renouveau des arts dans la France de Charles VII” (12 mars – 16 juin 2024) inspiré par la vie tumultueuse de ce roi alors que la  guerre contre les Bourguignons et les Anglais fait rage. 

L’exposition dévoile des œuvres témoignant de cette évolution artistique majeure, allant de la peinture à la sculpture, en passant par l’orfèvrerie, la tapisserie, les vitraux et les manuscrits enluminés. Elle met en avant le passage de l’art gothique à la Renaissance, avec un focus particulier sur les réalisations des grands artistes de l’époque, dont les tableaux de Jean Fouquet.

PALAIS DE LA PORTE DOREE - Olympisme, une histoire du monde

Du 26 avril au 8 septembre 2024 

Cette exposition raconte  la saga olympique à travers les crises, les luttes et les victoires majeures qui ont façonné notre monde contemporain et retrace 130 ans d’évolutions géopolitiques, sociales et culturelles depuis la création des Jeux Olympiques modernes. 

Le parcours rythmé et chronologique plonge le visiteur dans les coulisses de chacune des 33 olympiades, d’Athènes en 1896 à Paris en 2024, incluant les compétitions qui n’ont pas eu lieu (1916, 1940, 1944). Avec près de 400 œuvres, documents, films d’archives et photographies, l’exposition fait dialoguer événements historiques, figures sportives témoins ou acteurs de ces temps forts et regards d’artistes. 

Cette histoire est traversée par des conflits internationaux majeurs et des combats en faveur de l’égalité, pour la parité, pour l’inclusion, contre le racisme et les discriminations. Cette exposition réaffirme l’engagement du Palais de la Porte Dorée pour ces valeurs, au cœur de son projet scientifique et culturel, de ses actions et de sa programmation.

GRAND PALAIS IMMERSIF – Loading. L’art urbain à l’ère numérique

Du 6 décembre 2023 au 21 juillet 2024

Grand Palais Immersif vous invite à vivre en grand l’histoire de cet art populaire qui est passé de la rue aux réseaux sociaux en embrassant les causes politiques et sociales de leurs temps. Au moyen de projections monumentales, d’expériences interactives et d’une création musicale originale, partez à la découverte de l’art urbain. 

CINÉMATHÈQUE FRANÇAISE – L’art de James Cameron

Du 3 avril 2024 au 5 janvier 2025

L’exposition célèbre le génie de James Cameron, l’un des plus grands réalisateurs, scénaristes, producteurs et inventeurs de tous les temps et offre un voyage exceptionnel dans l’esprit d’un génie. 

L’Art de James Cameron offre aux visiteurs la traversée de six décennies d’une œuvre innovante. Elle réunit un éventail éblouissant et diversifié de pièces rares et inédites provenant de l’immense collection privée du cinéaste. Cette exposition, la première de cette envergure, met en scène et accompagne la trajectoire de ses idées, qui aboutirent à des films d’une grande modernité, devenus aujourd’hui des classiques, tels que TerminatorAliensTitanic ou Avatar.

LA PHILARMONIE – Métal

Du 4 avril au 29 septembre 2024

Saturations, distorsions, voix d’outre-tombe, iconographies choquantes : le metal est subversif, dans le discours comme dans la forme. Depuis sa genèse, il y a près de cinquante ans, le genre résiste à toute institutionnalisation, mais le nombre de ses adeptes ne faiblit pas. 

Après l’électro et le hip-hop, la Philharmonie explore ce nouveau territoire, ses codes et la richesse de ses mythes. À rebours des caricatures auxquelles le metal est souvent réduit, l’exposition dresse, pour la première fois en France, un tableau documenté de ce mouvement, où dialoguent musique, culture populaire, vision anthropologique et arts contemporains.

LES EXPOSITIONS DE NOS PARTENAIRES EN ÎLE DE FRANCE

CH TEAU DE CHANTILLY – Claude Lorrain, dessins et eaux-fortes

Du 2 mars au 19 juin 2024

Soulevant le voile doré des paysages d’une poésie sans pareille qu’il peint principalement à Rome, cette exposition présente des dessins et eaux-fortes de Claude Lorrain pour étudier les fulgurances, les hésitations et les doutes de ce maître parmi les plus importants du XVIIe siècle.

Dessinateur infatigable, Claude Lorrain joue d’amples lavis d’encre, de tracés minutieux à la plume ou de notations rapides à la pierre noire pour étudier la nature, transcrire la lumière du soleil aux différentes heures du jour et composer des scènes quotidiennes, religieuses ou mythologiques.

Transposés en gravures, ses sujets gagnent de nouvelles tonalités et ne perdent rien de la liberté expérimentale qui caractérise le geste de cet artiste, l’une des figures les plus singulières de toute l’histoire de l’art.

CH TEAU DE CHANTILLY – André - Charles Boulle

Du 8 juin au 6 octobre 2024

Pour la première fois en France, une exposition lui sera dédiée par l’un des plus grands ébénistes français de tous les temps, André-Charles. Les plus belles créations de ce créateur de génie, issues des commandes les plus prestigieuses (le roi, le Grand Dauphin, le prince de Condé, la duchesse de Bourgogne), seront réunies au sein du château de Chantilly pour célébrer l’excellence du mobilier français, dont la technique n’a d’égale que la grâce de ses formes. 

À la fois artiste et artisan, d’André-Charles Boulle (1642-1732)  travailla pendant plus de cinquante ans pour le compte des Bâtiments du roi et répondit avec son atelier aux commandes de la famille royale et de la haute noblesse. Il atteignit un degré de perfection technique, notamment dans celle de la marqueterie de métaux et d’écaille, portée au plus haut niveau.Bronzier de génie, il imposa le bronze doré dans le mobilier dont il renouvela les typologies. 

Ce fut aussi un collectionneur curieux et un dessinateur de talent, soucieux de faire connaître ses productions, notamment par la gravure. Étroitement associé à la somptuosité de l’art français sous Louis XIV, il connut la renommée dès son vivant ; cet engouement ne s’est plus jamais démenti depuis.

MUSEE DES IMPRESSIONNISMES GIVERNY – L’impressionnisme et la mer

Du 29 mars au 30 juin 2024

A l’occasion de la célébration des 150 ans de la naissance de l’impressionnisme en 1874, le musée des impressionnismes Giverny organise au printemps 2024 une exposition intitulée L’Impressionnisme et la mer, qui permettra, à travers les œuvres d’artistes tels qu’Eugène Boudin, Johan Barthold Jongkind, Claude Monet, Gustave Courbet ou encore Paul Gauguin, de donner une nouvelle vision de l’attirance des artistes impressionnistes pour la mer

Le sujet sera décliné selon des nouvelles perspectives thématiques et chronologiques : la vie des docks et des pêcheurs, le transport et l’industrie maritime, mais aussi les tempêtes ou encore le goût de l’ailleurs…

LES EXPOSITIONS DE NOS PARTENAIRES EN REGION

MUSEUM D’HISTOIRE NATURELLE DE TOULOUSE – Sex_Appeal. La scandaleuse vie de la nature

Du 14 octobre 2023 au 7 juillet 2024

La vie intime des plantes et des animaux exposée sans tabou, dans toute sa poésie, sa fantaisie, son ingéniosité, mais aussi dans toute sa crudité, voire sa violence.

DOMAINE DE CHAUMONT SUR LOIRE – Trésors iconographiques du Domaine de Chaumont-sur-Loire à l’époque des Broglie

Du 8 décembre 2023 au 10 mars 2024

À l’occasion de la célébration du 80ème anniversaire du décès de la princesse de Broglie, survenu en 1943, le Domaine de Chaumont-sur-Loire organise, une exposition intitulée “Trésors iconographiques du Domaine de Chaumont-sur-Loire à l’époque de la famille de Broglie” où sont rassemblées plus d’une centaine de photographies. 

Parmi les thèmes évoqués : les animaux favoris de la princesse de Broglie (éléphante, ânes, parc aux daims), la domesticité, le parc paysager (pont rustique, banc couvert, lawn tennis, glacière), le potager et les serres, la construction de la ferme modèle, les appartements privés, la procession de la Fête-Dieu dans le village, les enfants du couple princier, les appartements privés, les voyages de la famille princière, la restauration du Château à partir de 1880, les “naturels du pays”.

LA SUCRIÈRE, LYON – Elliott Erwitt : rétrospective

Du 22 octobre 2023 au 7 mars 2024 

Cette exposition rend hommage à l’un des photographes les plus importants du XXème siècle, membre de Magnum Photos depuis 1954. Photographe américain d’origine européenne, Elliott Erwitt est à la fois un peintre de l’intime, photojournaliste, photographe publicitaire, réalisateur et portraitiste de personnalités comme Marilyn Monroe ou encore Jackie Kennedy, Charles de Gaulle, Ernesto “Che” Guevara, Alfred Hitchcock, Nikita Khrouchtchev,…
Il a une manière d’immortaliser des moments de la vie quotidienne avec un regard qui n’appartient qu’à lui, mélangeant humour et émotion.

Et toujours 

PETIT PALAISLe Paris de la Modernité (1905-1925)jusqu’au 14/04/24

MUSÉE ZADKINE – Chana Orloff. Sculpter l’époque – jusqu’au 31/03/24

CITÉ DE L’ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE – Notre-Dame de Paris. Des bâtisseurs aux restaurateurs – jusqu’au 02/06/24 

CITÉ DE L’ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE – Métro ! Le Grand Paris en mouvement – jusqu’au 02/06/24 

Fini le stresse de la recherche d'animation pour votre prochain événement professionnel.
Avec le calendrier des expositions Loc'Hall, votre lieu est votre animation pour la soirée !

Articles liés

Plein soleil sur Marseille, l’autre ville-monde pour vos meetings business

Quand vous pensez à Marseille, que voyez-vous ? Des calanques ? Un ciel d’azur ? Tout le petit monde de Marcel Pagnol autour d’une partie... En savoir plus

Amours historiques au cinéma

Quand le patrimoine fait son (grand) cinéma

Les domaines patrimoniaux, souvent, nous impressionnent : grandioses, ils racontent un passé fastueux. Pourtant, musées prestigieux ou châteaux mythiques aux allées ombragées, ils... En savoir plus

Vos événements d’entreprise dans la capitale des Gaules : osez l’audace !

En 2023, nous assistions à un boom des événements business de toutes sortes : cocktails d’affaireslancement de produitséminaires de cohésion d’équipesoirées promotionnelles
À l’aube de 2024,... En savoir plus

Rechercher

Compare listings

Comparer

Confiez-nous votre brief pour votre événement clé en main

Du choix du lieu pour votre évènement à son organisation complète, l’équipe Loc’Hall Events vous propose un accompagnement personnalisé et sur-mesure. 
Un expert Loc’Hall Events vous contactera sous 48h00 pour discuter de votre brief en détail.

Pour plus d'informations sur ce service :

evenements@lochall.fr

Offres Packagées

Votre événement B2B servi sur un plateau !​

Vous souhaitez être appelé par un conseiller ?

Nos conseillers sont disponibles du lundi au vendredi de 9h à 18h.

Nous avons bien reçu votre
demande de devis et/ou de disponibilités !

Les prochaines étapes de votre demande :

01.

Votre demande est traitée par l'équipe Loc'Hall

Si le format de votre évènement ne correspond pas aux caractéristiques du lieu. nous revenons vers vous directement afin de vous proposez d'autres lieux.

02.

Nous transmettons votre demande au responsable de privatisation du lieu.

03.

Le responsable privatisation revient vers vous !

Vous traitez en direct avec lui et vous gérez votre événement en totale autonomie.

Vous souhaitez être accompagné pour l'organisation de votre événement ?

Découvrez Loc’Hall Events, notre régie événementielle spécialisée dans les lieux patrimoniaux et culturels. Nous nous occupons de l’organisation de votre événement de A à Z !