Le Domaine de Madame Elisabeth à Versailles

Le Domaine de Madame Elisabeth ou les jours heureux d’une princesse au destin tragique.

Aujourd’hui nous vous emmenons à la découverte d’un lieu particulièrement cher à Loc’Hall, un bijou XVIIIè dans un océan de verdure tout proche d’un illustre voisin, le Château de Versailles !

Il s’agit d’une ravissante propriété XVIII è composée d’une demeure aristocratique dans le goût néoclassique du Siècle des Lumières, d’une très belle orangerie et de dépendances au sein d’un parc romantique à l’anglaise.

Si le domaine a connu des périodes troublées qui lui dessinaient un avenir incertain, c’est aujourd’hui la dernière résidence princière à Versailles conservée dans son intégralité ce qui en fait, outre son charme indéniable, un lieu tout a fait remarquable.

Un havre de paix, champêtre et intimiste à l’écart de la cour

Appartenant au domaine royal depuis le Moyen-Age, Montreuil est au XVIII è siècle, un village que traverse l’avenue de Paris. A la fin du règne de Louis XV,  c’est devenu un lieu de promenade où apparaissent peu à peu des propriétés aristocratiques. En 1772, le puissant prince de Rohan-Guéméné acquiert les 8 h du domaine de Montreuil et entreprend d’importants travaux  pour le transformer en agréable lieu de villégiature.

Suite à un retentissant scandale financier, le prince est contraint de vendre sa charge et ses biens en 1783. Louis XVI achète la propriété pour sa jeune sœur Elisabeth et lui offre pour son anniversaire.  La princesse a 19 ans et se lance elle aussi dans un remaniement d’envergure:  la propriété cossue des Guéménée devient un havre de paix bucolique et champêtre, une maison de campagne confortable mais à mille lieux des dorures et du faste de Versailles. Un refuge intimiste où elle s’échappera des contraintes de la cour tout comme le fait sa belle sœur, Marie Antoinette, à Trianon .

Dessiné entre 1772 et 1782 par Alexandre de La Brière, architecte du roi, le parc est un des plus beaux jardins anglais du royaume. Loin des tracés au cordeau des jardins du château de Versailles voisin, le domaine est tout en sous-bois, rochers et plantes exotiques. A l’époque de Madame Elisabeth, un ruisseau traversait la propriété et conduisait jusqu’à une grotte en meulière. En lieu et place du cours d’eau, un tunnel de verdure planté de hêtres, de charmes, d’ifs et de pommiers, procure désormais ombre et fraîcheur aux visiteurs. L’ambiance rappelle davantage le hameau de la reine que les jardins de Le Nôtre .

Le Domaine de Montreuil, parenthèse enchantée dans la vie de Madame Elisabeth

Née en 1764, petite-fille préférée de Louis XV, plus jeune soeur de 3 rois de France, petite soeur chérie et filleule de Louis XVI, Madame Elisabeth est une princesse méconnue à la personnalité attachante  dont la courte vie fut marquée par la tragédie et jalonnée de drames. Orpheline à 3 ans, elle voit à 11 ans sa chère grande sœur la quitter pour épouser le Prince de Piémont tandis que sa tante préférée entre au Carmel. Un temps destinée à épouser Joseph II, le frère de Marie Antoinette et devenir impératrice d’Autriche, elle refuse. Tout comme elle refusera la charge de la prestigieuse Abbaye de Remiremont. Elle restera jusqu’au bout aux côtés de Louis XVI et Marie-Antoinette.

A Montreuil, Elisabeth connait les heures les plus heureuses de sa vie. Elle s’y rend chaque jour, quand elle le peut, entre 1783 et 1789 mais le roi lui interdit d’y dormir jusqu’à sa majorité fixée à 25 ans.
Cette cavalière hors pair y mène des jours paisibles, entourée de ses amies qu’elle entraîne à la chasse ou dans des parties de pêche.  Passionnée de mathématiques, de géographie, dessinatrice douée, elle n’interrompera jamais véritablement ses études. Profondément pieuse, savante et sage, Madame Elisabeth est aussi drôle, gaie et incroyablement généreuse envers chacun, couvrant son entourage de cadeaux et s’attachant les habitants de Montreuil par ses multiples actions de charité (comme le dispensaire qu’elle a installé dans une pièce de la maison).

Majeure en 1789, elle a enfin le droit de dormir à Montreuil. Les événements révolutionnaires en décident autrement : celle que les habitants du village appellent ‘’la bonne dame de Montreuil’’ doit alors gagner Paris et ne reverra jamais Versailles. D’une loyauté sans faille à son frère elle refuse à plusieurs reprises d’émigrer. Fidèle jusqu’au bout, elle suivra le roi et la reine à Varennes, à la prison du Temple, puis à l’échafaud, sur lequel elle monte en 1794 à tout juste 30 ans, avant d’être ensevelie dans une fosse commune.

Dans les années qui suivent la Révolution,  le mobilier est vendu, le Domaine devient quelques années un hopital militaire puis une manufacture d’horlogerie avant de connaitre une succession de propriétaires. D’abord morcelées en plusieurs entités, la propriété retrouve sa surface d’origine à la fin du XIXè siècle. Au milieu du XXè , elle attise l’appétit des promoteurs,  mais en 1983 c’est le Conseil Général des Yvelines qui en fait l’acquisition. Le château fait alors l’objet d’un programme complet de restauration: ravalement des façades, rénovation et aménagement des différents étages, restauration du mobilier et des tapisseries. La demeure a été profondément transformée au fil du temps mais a conservé 3 salons d’origine: le grand salon, le salon turc et le salon de compagnie.

Le Domaine de Madame Elisabeth aujourd’hui…

Le parc est ouvert gratuitement  au public depuis 1999. Des expositions sont régulièrement organisées à l’orangerie. La demeure quant à elle n’est ouverte que très exceptionnellement. Voilà pourquoi Loc’Hall est ravi de vous proposer en exclusivité pour vos événements, le Domaine de Madame Elisabeth, une escapade bucolique, une maison de campagne au milieu de la ville, un cadre intimiste et un lieu chargé d’histoire à 30mn de Paris.

 

Rechercher

août 2020

  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31

Compare listings

Comparer