A Sèvres, les secrets d’un artisanat d’exception

La fin de l’année est toujours une belle occasion de mettre à l’honneur gastronomie et arts de la table. Nous vous emmenons aujourd’hui à la découverte d’un lieu extraordinaire où depuis près de 300 ans prend vie un artisanat d’exception qui alimenta d’abord les tables royales puis celles des grands de ce monde, un lieu qui aujourd’hui est un laboratoire unique, vivant et un acteur important de la scène artistique, du design et des arts décoratifs.

Une Manufacture Royale

La Manufacture de Sèvres nait en 1740 à …Vincennes. La Manufacture de Vincennes est fondée dans l’enceinte du château grâce au soutien de Louis XV et de sa favorite Madame de Pompadour, afin de concurrencer les productions des manufactures germaniques, en particulier celle de Meissen.

D’abord dédiée à la production de porcelaine tendre, la Manufacture de Vincennes se forge très vite une réputation d’excellence en France et peu à peu dans toutes les cours d’Europe, où ses fleurs en porcelaine, ses sculptures en biscuit et ses couleurs inimitables comme le bleu céleste créé spécialement pour le service du roi sont très prisées.

Dès les années 1750, les locaux de Vincennes devient trop exiguës. En 1756, la Manufacture est transférée à Sèvres dans un bâtiment construit à l’initiative de Madame de Pompadour, à proximité de son château de Bellevue. La désormais Manufacture de Sèvres est rattachée à la couronne en 1759 et devient Manufacture royale.

En 1768, deux chercheurs de la Manufacture découvrent près de Limoges le premier gisement français de kaolin, élément indispensable pour la fabrication de la véritable porcelaine, dite porcelaine dure. Celle-ci sera commercialisée dès 1770. Dans la foulée vers 1778 est mis au point le fameux bleu de Sèvres, un bleu particulier, profond qui,  marié à l’or 24 carat devient une véritable signature de la Manufacture de Sèvres.
De 1800 à 1847, la Manufacture prend son essor et acquiert sa renommée internationale sous la direction d’Alexandre Brongniart, scientifique minéralogiste et géologue, fils de l’architecte de la Bourse de Paris.

En 1876, la Manufacture est déplacée dans des bâtiments spécialement construits par l’État français sur un terrain de quatre hectares en bordure du parc de Saint-Cloud, et c’est toujours dans ces lieux, classés monument historique, que la production se poursuit. C’est aussi à ce moment que sont construits les 6 fours historiques dont deux sont encore en activité dans les ateliers .

Un lieu unique de dialogue entre patrimoine et création

La Manufacture de Sèvres aujourd’hui

Depuis le XVIIIe siècle, les plus grands artistes, de François Boucher à Rodin, en passant par Jean Arp, Alechinsky, Ettore Sottsass, Louise Bourgeois ou Giuseppe Penone se sont succédés pour créer de nouvelles formes et décors. Aujourd’hui, forte des cent vingt céramistes qui y exercent et maîtrisent une trentaine de métiers, la Manufacture est un acteur majeur de la scène artistique, du design et des Arts décoratifs. Chaque année, quelques milliers de pièces y sont produites et commercialisées dans ses galeries de Sèvres et Paris et dans des salons d’art, le reste est attribué aux grands corps de l’État, dont le palais de l’Élysée et l’hôtel Matignon.
Le site de la Manufacture rassemble 25 ateliers: les ateliers de transformation de la matière où sont fabriquées les différents types de pâtes à porcelaine, les ateliers de façonnage où les objets prennent forme et enfin les atelier de décoration dont l’émaillage, la dorure ou encore la pose des fonds colorés parmi lesquels le plus célèbre est le bleu de Sèvres.

Le Musée National de la Céramique

Le musée est créé dès 1824 à l’initiative d’ Alexandre Brogniart. Désireux de donner à cet établissement une vocation à la fois technique, scientifique et pédagogique, ce brillant scientifique y rassemble les exemples les plus variés de la création céramique, à travers les âges et le monde, afin de nourrir l’inspiration des artisans et des artistes de la Manufacture comme de satisfaire les chercheurs, les industriels et les scientifiques.

En 1876 lors du déménagement de la Manufacture, le musée est installé dans un vaste bâtiment aux allures de palais classique construit spécialement sur le nouveau site .

Le Musée national de céramique conserve aujourd’hui une collection de référence de près de 50 000 œuvres, associant des chefs-d’œuvre de toutes les époques et de tous les pays à des œuvres contemporaines et à des créations de la Manufacture.

Des espaces de réceptions atypiques

Organiser un évènement à Sèvres c’est offrir à ses invités un cadre industriel étonnant mais aussi le privilège de découvrir des savoir-faire qui perpétue l’excellence depuis presque 300 ans! Des rencontres avec les artisans de la Manufacture et des ateliers découverte au cours desquels vos invités peuvent s’essayer à la peinture sur porcelaine ou à la technique historique du pastillage sont des compléments mémorables à tout évènement sur ce site d’exception.

La verrière des moules
Cette verrière parfaitement préservée est typique de l’architecture industrielle du XIXème siècle. Elle abrite une réserve de moules historiques utilisés pour la production de pièces de porcelaine de Sèvres. Situé au coeur de la Manufacture, elle offre une ambiance unique avec son éclairage zénithal et son aspect brut et industriel. Idéale pour des cocktails dînatoires, dîners assis, concerts, soirées dansantes, la verrière peut accueillir 300 personnes debout ou 250 personnes assises.

La galerie des fours
Au coeur du bâtiment de production,  deux galeries majestueuses distribuent les différents ateliers de fabrication et décoration de porcelaine, dans une perspective remaquable. Elles sont entourées par les magnifiques fours à bois de la Manufacture, témoins encore vivants des cuissons de porcelaine depuis 1876. Elles accueillent dîners assis et cocktails dînatoires, pour 250 personnes debout ou 150 personnes assises.

Au sein du musée, la salle Eiffel et la salle Marmottan
Au troisième étage du musée, au-dessus des magnifiques collections de céramiques et de verres du monde entier, les salles Eiffel et Marmottan permettent, en dehors des périodes d’expositions temporaires, l’organisation d’événements variés,  dîners, cocktails ou conférences dans un espace entièrement modulable.

Le pavillon Pompadour et ses jardins
C’est un ravissant hôtel particulier du 19me siècle, construit à l’origine pour loger le directeur de la Manufacture . Cocktails, déjeuners, dîners, team building, séminaires peuvent être organisés dans ses salons et son parc, pour 100 personnes debout ou 60 personnes assises.

L’Orangerie de la manufacture
Un peu en retrait du site, à l’orée du Domaine national de Saint-Cloud, l’Orangerie de la Manufacture vous accueille pour tout type d’événements professionnels . Cette magnifique structure d’inspiration Baltard offre un cadre lumineux et original et permet d’accueillir jusqu’à 700 personnes.

5/5 - (29 votes)

Articles liés

Le patrimoine donne le la : 8 lieux de patrimoine à redécouvrir pour la fête de la musique

Créée en 1982, la Fête de la Musique incarne cette culture en mouvement née de l'association entre art et événementiel. Si... En savoir plus

Art et événementiel : un pas de deux au service des entreprises

Des triomphes romains scénographiés aux fêtes fastueuses des Médicis lors de la Renaissance florentine, art et événementiel n'ont eu de cesse de... En savoir plus

Aliénor d’Aquitaine et l’Abbaye Royale de Fontevraud, destins croisés

A l’occasion du 8 mars, journée internationale des droits des femmes, nous avons eu envie de mettre un coup de projecteur sur... En savoir plus

Rechercher

Compare listings

Comparer

Business Club

Des expériences exclusives et des visites privilèges dans des lieux d'exception